Les vélos, de nos jours, ont des formes peu communes, des grandeurs qui ne sont pas standards, des roues de 20”, 24”, 26”, 29”, 700mm. Il n’est pas toujours aisé de transporter ces engins à destination sans les esquinter ou esquinter ceux de vos collègues cyclistes. J’ai eu l’occasion d’essayer plusieurs types de porte-vélo et j’ai quand même établi mes préférences. Ceux de type “plateforme” me paraîssent plus sécuritaires pour mon vélo et surtout pour ma conscience quand je regarde mon vélo dans le rétroviseur.

Une solution abordable

 

SWAGMAN et SPORTRACK fabriquent des support a vélo de tout genre depuis de nombreuses années. Parmis les modèles qui ont attiré mon attention, il y a le XC-2 à 175$, le modèle d’introduction. Il y a le XTC 2 et 4 (2EZ et 4EZ chez SPORTRACK) qui m’ont intéressé davantage. Ces modèles sont dotés de supports de roue plus profonds et d’un système d’amarrage pour ces dernières. Les 2 compagnies proposent des produits très similaires. Lequel choisir?

 

C’est un départ!

 

On part pour le MUDDY-MONDAY, notre sortie de vélo de montagne hebdomadaire. Sur mon véhicule, figure le 4EZ et sur la voiture de David, mon mécanicien, le XTC-2. Les finitions des supports sont correctes, pour le budget, faut pas s’attendre a des oeuvres d’art!

 

Le XTC-4/4EZ peut soutenir 4 vélos jusqu’à un poids maximal de 200lbs. Les vélos sont installés solidement sur le support, rien ne bouge. Toutefois, un peu de gymnastique intellectuelle est nécessaire afin d’agencer les diverses forme et tailles des bicyclettes. On peut déphaser les bécanes une par rapport à l’autre mais, parfois, pivoter les guidons s’avère indispensable. Le XTC-2 / 2EZ est un peu moins rigide, car il est monté sur une base carrée de 1-1/4” (avec un adaptateur 2”, rapporté au besoin, inclus). Sur ces dernier, le positionnement des vélos est plus aisé car l’empattement entre les vélo est un peu plus grand. Les différences? SWAGMAN utilise des crochets avec un mecanisme à rochet tandis que SPORTRACK, des poignées d’ajustement que l’on serre. Ensuite, les mats (qui acceuillent les crochets) s’inclinent différemment.

 

Les Crochets à rochet, dans le cadre des vélos à double suspensions, sont très appréciés car on peut augmenter la pression sur le vélo, augmentant son serrage dans les étriers, sans que le crochet remonte sur le mat; point négatif sur le SPORTRACK 2/4 EZ. Le poids des supports est très acceptable. Un des points les plus importants du SWAGMAN XTC-4 versus le 4EZ de SPORTRACK, le XTC-4, peut se relever après usage et ainsi redonner les proportions normales du véhicule. Le SPORTRACK reste long à l’arrière ce qui augmente de 4 pieds l’envergure du véhicule. Un point positif sur le 2EZ/4EZ, c’est le balancement du mat à crochet. Chez SWAGMAN, ce dernier se balance de gauche à droite. Par moment, avec les guidons, ça rehausse la gymnastique intellectuelle. Tandis que les SPORTRACK, le mat s’incline vers l’avant. À mon avis, beaucoup plus simple.

 

Un point faible des supports à crochets c’est qu’avec le temps, malgré les coussins protecteurs sur le crochet, ces derniers peuvent faire un léger polissage de la surface avec laquelle ils sont en contact. C’est très discret, mais sur un cadre en titane ou aluminium nu, c’est notable. Un autre point négatif que j’ai expérimenté sur le SPORTRACK les poignées de serrage sur les crochet d’amarrage, si elle ne sont pas resserrées après usage, on perds des morceaux sur le chemin du retour. J’ai perdu un support de roue et 2 crochets.

 

En conlusion

 

Pour le budget, les supports SWAGMAN XTC-2 / XTC-4 et SPORTRACK 2-4 EZ sont d’excellents investissements. J’ai préféré à l’utililsation les modèles offerts par SWAGMAN cependant. L’ajustement de la hauteur des crochet est plus rapide et solide sur le SWAGMAN et ce malgré la façon dont le mat s’incline; on finit par s’adapter. Ils ne demandent que qques gouttes d’huile à l’occasion sur le mécanisme à rochet. C’est plus une question de choix personnel. Si je considère, le modèle 4 places, le SWAGMAN XTC-4 l’emporte haut la main. Quand les vélos sont sur le support, le SPORTRACK ou le SWAGMAN sont équivalent. Toutefois, lorsque les vélos n’y figurent plus, le XTC-4 a la possibilité de se replier sur l’arrière du véhicule; beaucoup moins encombrant. Surtout que considérant le poids des supports à 4 places, on a pas envie de l’installer/désinstaller constamment.

 

Pour contrevenir aux problèmes de friction sur ces modèles, des supports plus exotiques proposent des fixations sur la roue avant mais le prix grimpe en flèche (voir la chronique sur KUAT NV RACK). La finition des ces supports est incroyable mais pour ceux qui préfèrent mettre de l’argent sur le vélo plutôt que sur le rack, les modèles cités plus haut, sont d’excellents produits à considérer.

 

 

SWAGMAN XTC-2 /SPORTRACK 2 EASY:

 

Prix suggéré: 189$ – 225$

 

SWAGMAN XTC-4/SPORT RACK 4-EASY:

 

Prix suggéré: 389$-419$

 

 

http://www.swagman.net/

 

http://www.sportrack.com


Inscrivez-vous à notre infolettre
Quelques marques que nous tenons
Logo de Giant Bicycles Logo de Felt Bicycles Logo de Kona Logo de Orbea