G15_GM0323_02_BLK

 

 

GT, une réputation gagnée sur tous les plans de la compétition cycliste

Gt, ce nom pour les nouvelles génération n’évoque pas tant de choses. Pour ma génération, c’était le vélo de rêve, celui que j’aurais aimé me payer, espérer rouler comme Nicolas Vouilloz ou Juliana Furtado, des athlètes qui ont marqué les années 90 et l’effervescence du vélo de montagne. On connait désormais les Atherton pour leur immense succès en descente. GT a également eu une influence majeure sur le BMX autant en course que sur les rampes. GT a été parmi les plus novateurs en s’attaquant au double suspension avec le I-drive: minimisant les effets du pédalage et d’allongement de chaîne sur le fonctionnement de la suspension. Un des premiers concepts de suspension typiquement conçus pour le cross-country. GT a connu quelques années sombre au début des années 2000. Qui a engendré le retrait de GT de beaucoup de boutiques spécialisées. Depuis, la compagnie reprends du poil de la bête et regagnes ses ailes au près du grand public.

Issue d’un long développement!

Le GT Sensor, du présent essai, dispose de la toute dernière évolution du I-Drive: le concept AOS pour Angle Optimized Suspension. En gros, le concept est de garder sous contrôle l’allongement de la chaîne, isolant le pédalage du mouvement de la suspension. Se faisant, ça permet de considérer un point de pivot principal beaucoup plus élevé qui permet un mouvement plus souple de la suspension et une meilleure traction. Pour les curieux, vous pouvez voir le vidéo démontrant le concept en cliquant sur le lien suivant: https://www.youtube.com/watch?v=lZhSLXAUtRI. C’est bien beau la théorie mais le vélo se démarque comment une fois dans les sentiers? Allons voir ça!

Allez hop dans les sentiers du Chanteclerc!

La journée est ensoleillée mais très fraîche. Il fait un gros Zéro. Nous sommes à Ste-Adèle dans les sentiers du, désormais reconnu: Chanteclerc .Les sentiers ont bénéficié d’une chute importante de feuille; ça risque d’être glissant. Le moral des troupes est vraiment bon, nous sommes tous très enthousiastes.

Présentation et esthétique

Le GT est de bon goût. Les coloris choisis sont très sobres et les accents de jaune détonnent. J’adore. Le GT Sensor est un vélo de trail, un vélo de cross-country qui pardonne un peu plus, pour faire simple. L’angle de direction est assez relaxe: 68.5 degré. La position sur le vélo me fait penser à mon vélo de course de cross-country. Je suis relativement avancé au-dessus de la roue avant. Le pneu Continental X-King est un pneu qui se distingue sur les circuits rapides voire légèrement plus meubles. C’est du 2.4″ de large (crampons inclus). Le vélo est livré avec une transmission complète Shimano Deore 3 x10 et des freins à disque hydrauliques Shimano de base. Le réglage des suspension, à priori, me semblait complexe jusqu’à ce que je remarque le petit guide rapporté au cadre m’indiquant le pourcentage d’enfoncement souhaité pour le vélo. Ils ont pensé à tout et c’est de bon goût.

En grimpe!

J’ai plusieurs référence en matière de vélos performants en grimpe: Giant reste ma référence. J’ai été monstrueusement séduit par la redoutable efficacité du Felt compulsion 30 et leur concept equilink (voir la chronique http://www.messierbicyclettes.com/essais/felt-compulsion-30/). J’étais donc très curieux de voir ce que cette compagnie emblématique allait générer comme réponse. On va se dire les vraies affaire. Ça grimpe en verrat. Bien qu’il y aie un peu de mouvement de la suspension, principalement induit par mon poids qui se soulève de la selle lors du pédalage, j’ai l’impression que la suspension moule les roches et racines que je croise. L’efficacité au pédalage, du fait que le roue suit admirablement bien les moindres protubérances du sol, est formidable. On ressent vraiment l’indépendance de la suspension versus la suspension du Giant qui, lors du pédalage, plaque la roue au sol et réduit son action. Le GT est “smooth”, souple tout en étant très peu pénalisant. La traction est très sécurisante. On a l’impression qu’on peut pousser fort sur les pédales sans trop craindre que la roue arrière dérape et ce malgré des pneus mal adaptés aux conditions de terrain que nous avons aujourd’hui. La transmission Shimano Deore fait exactement ce qu’on attend d’elle: Elle passe les vitesses rapidement et en douceur. Merci au dérailleur arrière Shadow plus qui réduit considérablement le battement de chaîne. Toutefois, le pédalier triple, est un peu inutile. Un plateau double aurait été, à mon avis, mieux adapté.

Enfin la descente!

Les sentiers du Chanteclerc sont bien faits: De beaux virages, beaucoup de momentum, pas constamment en train de freiner brusquement. Dans ces conditions de sentier, Le GT Sensor se débrouille admirablement. Le triangle avant est suffisamment rigide pour garder le vélo précis. L’arrière train souffre d’un peu de flexion latérale mais je ne peux pas dire que c’est foncièrement négatif car, ça a pardonné quelques dérapages. Je le reconfirme, les pneus ne sont pas tout à fait ceux désignés pour le type de conditions de sentier que nous avons mais j’ai toutefois été surpris de la qualité de l’accroche dans les virages. La suspension est très efficace. Elle gomme vraiment très bien les irrégularités du terrain. Souple et sécurisante, elle inspire à prendre davantage de vitesse. Le tube supérieur court du Sensor le rend très nerveux et agile dans les circuits techniques et trialisants mais à haute vitesse, il me paraît un peu moins stable malgré le très bon fonctionnement de la RockSHox Sektor. Un tube de selle téléscopique serait une merveilleuse option pour ce vélo. Ça permettrait de lâcher son fou davantage. Toutefois, pour garder le vélo relativement abordable, il a fallu faire des concessions. On va se dire les vraies affaires, ça fait la job en crime. J’ai vraiment du plaisir à le rouler. Le Sensor rempli efficacement la tâche qui lui est confié: être un vélo efficace en montée avec un beau wouhou en descente. Un vélo idéal pour les raids et les autres courses de longue haleine.

Mission acomplie!

Le GT Sensor Elite a été conçu pour être un “trail bike” c’est à dire un vélo de cross-country qui offre un tempérament plus généreux. L’objectif de créer un vélo qui se distingue de la concurrence féroce est audacieux mais GT l’a relevé avec brio. Les années d’expertise et de développement avec des athlètes de haut niveau ont porté de merveilleux fruits sur ce vélo. Le vélo est d’une efficacité au pédalage remarquable en plus de bien mouler les obstacles qui se présentent sous ses roues et ce, tout en souplesse conservant une traction maximale. J’entends déjà les “beaux-frères” me dire:” Oui mais il est monté Deore, c’est cheap!” On va clarifier un truc, La transmission qui équipe ce GT a un fonctionnement parfaitement bien adapté à la pratique que le vélo suggère. Deore, est simplement un nom. Les technologies qui garnissent le groupe évoluent avec les générations même si le nom ne change pas. Il est bien évident que les groupes plus hauts de gamme ont des bonus mais le fait que ce vélo soit monté en Deore n’est pas apparu comme une faiblesse du tout. Les vitesses changeaient très très bien, le dérailleur Shadow plus s’est révélé un bel atout améliorant le fonctionnement de la transmission sur terrains plus hostiles. Ça fait le travail demandé. J’ai adoré ce vélo.

MSRP: 2799.00

http://www.gtbicycles.com/

Inscrivez-vous à notre infolettre
Quelques marques que nous tenons
Logo de Giant Bicycles Logo de Felt Bicycles Logo de Kona Logo de Orbea