2016-Giant-TCR-Advanced-Pro-0_Black

 

Le Giant TCR: Une légende

Peu de gens le savent. Les routiers parlent du vélo de montagne avec une forme de dédain. Mais pourtant, le vélo de montagne est le berceau technologique qui fait que le vélo de route est ce qu’il est aujourd’hui. Des technologies comme l’hydro-formage, les tubes rectangulaires, les cadre monocoques en carbone et une des plus importantes: La géométrie compact et le tube supérieur en pente, dit “slôpé”. Cette dernière est celle qui a révolutionné l’industrie des vélo de route dans les années 1990. Cette géométrie, très caractéristique chez les Giant, est née grâce à la participation de Mike Burrows qui a assemblé un vélo de route sur un cadre de Giant ATX, un vélo de montagne. Le résultat était très loin de l’élégance du modèle à l’essai mais fut l’ancêtre du vélo de route moderne. Cette avancée a permis d’augmenter la rigidité des cadres, de rendre les vélos plus agiles et d’améliorer leurs aptitudes en virage plus serrés. Le TCR, a bien évolué à travers les années. Voyons voir ce que la cuvée 2016 nous réserve.

Une histoire de résultat

De quoi me parle le cycliste sur route? De sa vitesse maximale, vitesse moyenne, kilométrage, les pentes qu’il a gravi et leurs pourcentages respectifs. Bref de ses statistiques! Mon background d’ingénieur me fait privilégier, dans mes choix de vélo, les compagnies qui livrent la marchandise. Ça me prend des résultats. Si le vélo est beau, c’est un bonus. Vous n’entrez pas dans une boutique en quête du beau cadre pour accrocher au-dessus de votre divan mais du vélo qui vous fera rencontrer vos attentes, vos “stats”!. C’est pour ça que j’adore Giant. Leur vélos sont parmi les plus performants du marché sans lésiner sur les autres aspects du vélo: confort, composantes, etc. Et irrémédiablement, quand on parle de performance, le Giant TCR advanced Pro est un digne représentant.

Quoi de neuf en 2016?

La ligne des TCR s’est uniformisée sur toute la collection. Étant un “descendant” du TCR advanced SL (T800), le TCR advanced PRO (T700) et TCR advanced (T700 avec groupes mixtes), se devaient de reprendre les mêmes allures. Hormis l’esthétique, quels sont les vrais bonus? Les vraies améliorations? Le triangle avant est toujours aussi rigide (on veut que les roues restent sur le même axe lors de virages appuyés) mais le cadre a été retravaillé près de la tige de selle. Adoptant à nouveau un “wishbone” comme jonction pour les haubans (plus rigide et plus léger). le collet de selle a été intégré au cadre et la tige de selle a été réduite en dimension (merci!!) permettant un confort accru et une diminution de poids.

Voyons ce que ça a dans le ventre!

Pour moi, un bon vélo c’est un vélo qui comble ses besoins. Encore faut-il les connaître et non pas se fier sur son “beau-frère” pour les trouver. Comme je pèse 215 lbs, je ne peux, malheureusement, trouver ma satisfaction dans toutes les marques de vélo. Je dois rechercher des cadres plus recherchés, soignés, rigides mais pas au point d’être inconfortables. Comme beaucoup le savent, je suis également adepte de vélo de montagne donc le pilotage et la manœuvrabilité, la jouabilité sont des facteurs très importants. Je ne recherche pas un vélo inerte ou mou. Je veux un vélo qui a de la réponse lors d’accélération ou grimpes. C’est pour ça que je suis propriétaire d’un TCR advanced SL depuis 2010. Donc devant la cuvée 2016, laissez-moi vous dire que mes attentes étaient au rendez-vous. Ajoutez à cela un brin de doute concernant la possibilité d’améliorer de façon tangible un vélo aussi bien accompli.

Le mont Seymour: tout un terrain de jeu!

Nous voilà à la tente de démo où tous les vélos sont alignés. On nous gâte! Full Dura Ace et roues Giant P-Slr carbone. On nage en plein haut de gamme indécent! La finition du vélo est irréprochable. Le vélo a un aspect très sobre. J’adore le jeu de finition lustrée/matte qui lui confère de la prestance et de l’élégance. C’est vraiment du beau vélo! Question de mettre en valeur notre essai routier, Giant nous convie à la base du mont Seymour, près de leur bureau à Vancouver. Le paysage dans ce coin de pays est simplement renversant et la piste cyclable que nous allons emprunter est simplement parfaite: vallonnée et sinueuse. Il me tarde de commencer à rouler!

À l’attaque!

Ce n’est pas ma meilleure saison de vélo pour cause d’une blessure au bras, mais mon corps l’oublie. L’air est tellement bon et le paysage me fait oublier mes petits écarts de forme physique. Le début est assez smooth et le vélo roule comme un ninja: Très silencieusement. Les vibrations sont très très bien amorties. Je dois l’avouer, ça porte beaucoup moins raide que l’ancienne génération de TCR Advanced et presque, voire égale, à mon actuel TCR advanced SL avec des roues à boyaux (un gros bonus question confort…). C’est pas rien! Les premières côtes se présentent, c’est le moment de me gâter! Je monte en danseuse et je me donne. Oh que ça répond! Généralement, le cadre du Giant est exigeant. Comme il dispose d’une des plus importantes rigidité aux efforts de pédalage sur le marché, si vous n’êtes pas en forme, le vélo vous donne l’impression d’être inerte; Il vous donne le reflet de ce que vous lui donnez. Par contre, si “vous l’avez dans’patte”, le vélo semble sans limites. Cette impression était plus évidente sur le cadre Advanced SL mais de retrouver cette impression sur un vélo beaucoup plus abordable m’a séduit. En accélération ou en sprint, je suis loin d’avoir l’impression de conduire un panier d’épicerie. La direction est précise, la fourche également. J’ai été vraiment étonné par les roues. Je ne crois pas avoir roulé aussi rigide et paradoxalement, aussi confortable.

Maintenant la descente. Mes aptitudes de vélo de montagne sont mises à contribution. Je calcule mes lignes et coupe les courbes relançant le vélo dès que possible.  Le vélo est prévisible, imperturbable. Pour limiter la vitesse, ils ont installé des dos d’ânes…Je me suis encore gâté. Le vélo me mettait tellement en confiance que je sautais par-dessus les dos d’ânes au son des rires de mes collègues.  Le TCR est aussi joueur qu’à son habitude, peut-être même plus! Je suis retourné à la tente de démo avec un sourire très large. J’étais comblé et étonné. Giant avait bel et bien réussi leur pari: Améliorer de façon substantielle le confort du TCR, baisser son poids et avoir dans la catégorie Advanced une personnalité à l’image du Advanced SL. Vraiment du beau boulot! Et tout ça, sans augmenter le prix du vélo.

Conclusionnons!

Comme je le dis souvent, il n’y a pas de mauvais vélos. Il n’y a que des besoins mal identifiés/exprimés. Giant est parmi les grands constructeurs de vélo en ce monde. Pas parce qu’ils font des vélos de niche, faits en éditions limités à des prix astronomiques. Simplement qu’ils ont les moyens de produire des vélos dont les capacités sont parmi les meilleures sur la marché et dont aucun compromis n’est fait sur la fiabilité et la qualité. Ce qui va dans le sens de mes valeurs en tant que marchand. Je veux vous vendre le produit le plus accompli, au meilleur prix et celui qui saura vous ravir le plus longtemps possible sans défauts. Donc effectivement le TCR ne comble pas pour tout le monde; Cependant, si vous aimez un vélo agile, joueur, précis, prévisible, stable à haute vitesse, qui vous permet les plus brusques accélérations et abus, le TCR est un incontournable que vous soyez un compétiteur féroce ou non. Ce vélo est très confortable pour de longues balades, mais au moment où vous vous lancerai dans un sprint ou à l’assaut d’une côte, ce sera votre partenaire par excellence.

Prix: 2149$ – 5649$

www.giantbicycles.com

 

Inscrivez-vous à notre infolettre
Quelques marques que nous tenons
Logo de Giant Bicycles Logo de Felt Bicycles Logo de Kona Logo de Orbea